Encyclopédie Diderot Alchimie 1
Denis Diderot


commander

epuis longtemps, nous avions pensé utile d’établir un dictionnaire à l’usage des sympathisants de l’ancienne chimie et de l’alchimie, en sélectionnant les entrées y relatives de la très précieuse et vaste Encyclopédie de Denis Diderot (1713-1784) et Jean Le Rond d’Alembert (1717-1783) en vingt-et-un volumes in-folio, dite aussi Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers (1751-1772), tant les conceptions des scientifiques actuels en cette matière sont éloignées de celles des Anciens qui, selon nous, avaient une connaissance plus directe, et par là plus naturelle et efficiente, de la Nature vivante. Nous n’avons évidemment retenu que ce qui entrait précisément dans le cadre très spécifique de ce sujet, bien que l’opinion des rédacteurs ne soit pas particulièrement favorable à cette discipline, qu’ils ne connaissaient que de loin et par opinion. Nous avons par ailleurs inclus et gardé certaines définitions ressortissant de la mythologie générale, de ces récits curieux ayant trait aux différents personnages ou situations décrits et utilisés à foison par les alchimistes et les hermétistes en général, par exemple dans l’estimable Fables égyptiennes et grecques… de Dom Antoine-Joseph Pernety (1716-1796), paru chez Bauche en 1758, copie démarquée d’un ouvrage du médecin et hermétiste allemand Michael Maïer.

A quelques très rares exceptions près, nous n’avons rien modifié à ce texte : ni l’orthographe et les accents, ni la ponctuation ni le style et les tournures ; seule la mise en page et les interlignes et autres alinéas ont été changés, notamment afin de gagner de la place. Nous serions éminemment satisfait si ce compendium pouvait épargner au Lecteur ce travail vraiment considérable et fastidieux de lire et relire ce pourtant très estimable ouvrage…

Désormais, avec ce premier livret, le Lecteur amateur d’alchimie dispose d’un fonds et d’une somme d’informations inouïs et exceptionnels, issus d’un véritable travail de Bénédictins et de Romains, dont le volume excessif et le prix exorbitant, dû à son insigne rareté actuelle, avec ses définitions longues jusqu’à l’ultime donnée sur les sujets qu’elle a abordés, garantissaient une exhaustivité culturelle et problématique à toutes les entrées utiles… Il ne nous a resté que de choisir icelles, aussi justement que possible, et avec pertinence et parfois… malice de connaisseur et de praticien très expérimenté…

Ce que nous avons consciencieusement fait, et avec plaisir.