La révélation de l'île de Pâques

Jacques Grimault


commander

LarevelationdePaques002’Île de Pâques, l’île du bout du monde !

La Pacifique ! L’Océane ! La Mystérieuse !

Que n’a-t-on pas dit et raconté de sornettes sur toi et tes habitants, tes statues géantes et tes volcans, tes traditions et ton écriture !

Que de faux mystères avons-nous dû gober avant de découvrir les vrais, dorés, lumineux et scintillants, qui nous emportent très au-delà de l’imagination la plus débridée !

Car en effet, la quantité – invraisemblable pour tout dire – d’incongruités géométrico-mathématiques de ton corps de terre volcanique, ta situation polaire par rapport au site − aussi énigmatique que le tien − de Gizeh, en Egypte, avec ses trois grandes pyramides, auxquelles la logique doit dorénavant t’associer par le lien du mètre, de la coudée et des constantes Pi – rapport du diamètre au périmètre de n’importe quel cercle – et Phi, le fameux Nombre d’or, font désormais de toi l’île de très loin la plus riche et la plus concentrée culturellement dans le monde… et paradoxalement l’une des moins connues…

Car en effet, Rapanui, l’Île de Pâques, le lieu habité le plus isolé du monde, recèle bien d’autres mystères que ses colossaux visages de pierre appelés Moaï

Il suffit d’en étudier les caractéristiques physiques et géologiques apparentes pour s’en convaincre aussitôt, et dès lors, la démonstration est immédiate, complète, et absolue !

Comment se fait-il en effet, que l’on y découvre des indications correspondant à ce qui fut découvert à Gizeh, site occupant le centre géographique du monde ? Et pourquoi Rapanui est-elle en relation directe avec ce site et ses grandes pyramides, et ce à travers le Nombre d’or multiplié par la valeur du quart de l’Equateur terrestre en kilomètres !? Pourquoi utilise-t-on ici la même géométrie et le même langage analogique que là-bas ? Pourquoi ces deux lieux sont-ils si complètement et étroitement polarisés ? Qui a réalisé cela ? Pourquoi ? Depuis quand ? Comment ? Et pour qui ? Et quelles sont les implications, les conclusions logiques et les perspectives de ces découvertes, de loin les plus importantes depuis que l’on connaît cette « Île mystérieuse » ? Et que dire lorsque l’on montre et démontre que de très nombreux sites importants de l’Equateur penché – quasiment tous ! – sont tournés vers cette minuscule île ?