L'énigme Marie Madeleine

Antoine Plussihem


commander

énigme de la personne historique de Marie-Madeleine se double d’une énigme d’une extrême importance, relative à sa fonction réelle… Fut-elle l’épouse de Jésus, et donc la mère d’une descendance dynastique plus légitime que celles des ‘rois’ de Jérusalem de l’époque (d’un côté Hérode le Grand, un Asmonéen usurpateur disposé par Rome, et de l’autre, l’ensemble des rabbins peu disposés à abandonner leurs prébendes et privilèges, eux-aussi usurpateurs, devenus talmudistes et régnant par l’assujettissement à des lois inventées par eux et substituées à celles de la Torah, par l’argent et par la manipulation ?) Car grâce à ce mariage avec une princesse benjamite, Jésus se serait en effet trouvé en mesure d’unifier le peuple, de mobiliser les foules afin de chasser l’occupant romain − ainsi que ces rabbins parjures − et de pouvoir restaurer dans toute sa gloire l’ancienne monarchie de Saül... Auquel cas, il n’aurait pas été crucifié pour des crimes envers les Ecritures ou la Loi religieuse, mais en raison de son potentiel de légitimité pour la récupération du poste de plus haut pouvoir, celui de roi des juifs − ce que Ponce Pilate le fit écrire avec raison sur le panneau fixé sur le poteau du supplice −, car ses agissements menaçaient directement l’hégémonie artificielle − et rémunératrice − de celles-ci, comme l’indique sa colère contre les commerçants du Temple, et qu’il aurait très probablement fait destituer et sanctionner sans exception toutes ces familles de profiteurs abusivement installées à sa place…

Cette saga, qui ne trouve cependant d’historicité avérée nulle part, pourrait avoir servi – aussi, et comme à la mode du temps – de prétexte pour véhiculer la plus ancienne et la plus importante des disciplines des temps passés, dans ses détails et sa vérité, en anthropomorphisant ses acteurs par l’emprunt des personnages de la geste christique, car la plus à même d’illustrer leur propos : c’est là la première partie de cet exposé magistral, le résumé de la seconde étant proposé ci-dessus : pseudo-histoire sans preuves ou méta-histoire d’extraordinaire importance ; il faut choisir…